Partager sur

Les travaux et astuces à réaliser pour valoriser son bien !


Publié le 20 septembre 2018

UNE DÉCORATION ÉPURÉE

Pour valoriser son bien : le rendre plus attrayant. "Le but n'est pas de refaire à neuf un appartement, mais de rendre la décoration la plus neutre possible"  Les propriétaires peuvent faire appel à des professionnels pour épurer leur intérieur. Depuis quelques années, le "home staging", concept qui vise à mettre en scène son intérieur pour le rendre séduisant, se développe. Les "home-stager" indépendants facturent en moyenne leurs prestations entre 300 euros et 1 000 euros. Ils repèrent les défauts du logement et délivrent des préconisations de travaux ou d'aménagement.lité !


Autre solution, plus pointue, l'agence spécialisée. Elle accompagne la vente de A à Z et travaille avec des agents immobiliers chargés de la vente. Ses experts font certains petits travaux et fournissent au propriétaire des devis sur des investissements plus lourds à réaliser. Ce type de prestations est gratuit : l'expert se rémunère une fois la vente conclue avec une commission allant de 0,5 % à 4 % du montant de la transaction. Cette dépense est, en général, largement rentabilisée. Avéo estime qu'un logement passé entre ses mains se vend en 29 jours en moyenne, contre 127 jours pour un bien classique ; et les marges de négociation sont de 3,5 %, contre 11,5 %


Deux coups de pouce pour "verdir" son logement
Destiné à financer des travaux d'économie d'énergie dans les logements construits avant 1990, l'éco-PTZ est un prêt à 0 % accordé pour trois à quinze ans, sans condition de ressources, aux propriétaires occupants et aux bailleurs qui font réaliser un "bouquet de travaux" par un professionnel. Il est plafonné à 30 000 euros. Pour en bénéficier, il faut réaliser au moins trois types de travaux parmi six catégories éligibles (liste disponible sur le site de l'Ademe), ou utiliser ce crédit pour améliorer la performance énergétique globale du logement. Autre possibilité : profiter du crédit d'impôt développement durable. Il est réservé aux propriétaires occupants ou locataires qui font réaliser des travaux d'économie d'énergie dans leur résidence principale. A condition de respecter des normes précises, ce dispositif permet de déduire de ses impôts 11 % à 32 % du coût des travaux. Le montant des dépenses est plafonné à 8 000 euros pour un célibataire, le double pour un couple, avec une majoration de 400 euros par personne à charge. Depuis le 1er janvier, éco-PTZ et crédit d'impôt sont cumulables pour les ménages dont le revenu fiscal est inférieur à 30 000 euros.
 

Nous suivre

Adhérents

Se connecter