Partager sur

Un prototype de cette yourte high-tech est en cours de fabrication


Publié le 31 mars 2020

Elle est ronde comme une yourte, compacte (27 m²) comme ces mini-maisons en vogue les «Tiny houses» et bénéficie d’une esthétique très soignée présentée à la semaine du Design de Milan l’an dernier. Créé et breveté par l’architecte italienne Beatrice Bonzanigo, ce concept baptisé «Casa Ojalá» est actuellement en cours de fabrication dans la banlieue de Milan. Ce prototype sera ensuite installé dans la campagne italienne pour y être exposé et testé.

                 

L’ensemble mêle éléments high tech et approche rétro-futuriste. Puisque ce genre d’habitation doit pouvoir être posé sans fondations n’importe où sur le globe, il lui faut être autonome. Ainsi, cette habitation dispose de sa cheminée, de panneaux solaires sur le toit et d’un récupérateur d’eau de pluie. Mais le côté ultra-modulable de ses 27 m² permettant 20 types de configurations différentes lui vient d’un bon vieux système à l’ancienne: des cordes et des poulies. En les activant, on peut faire bouger ou disparaître les murs et cloisons.

Des questions sur le prix et le poids

L’habitation comporte deux chambres, une salle de bains avec ses WC encastrés dans le sol ainsi qu’un espace de vie. Une échelle intérieure et une ouverture dans le toit permettent par ailleurs d’accéder à une terrasse circulaire. L’ensemble est d’ores et déjà proposé à la pré-commande sur le site de Casa Ojalá.

Restent deux questions: le prix que les clients potentiels ne pourront découvrir qu’en s’inscrivant en ligne et qui, au vu des finitions envisagées, devrait se situer dans la tranche haute des tiny houses. L’autre interrogation concerne le poids. Pour une habitation à installer dans des zones reculées du globe, le prototype (voir diaporama) semble particulièrement massif et pesant. Sans doute un gage de durabilité, mais pas de transportabilité...

Un article de Jean bernard Litzler

 

Nous suivre

Adhérents

Se connecter